71eme congrès

Expert-comptable/expert-fiscal : une thématique cœur de métier !

Après quatre congrès successifs centrés sur des réflexions d’évolution des cabinets (changement, management des hommes, organisation, digitalisation), le 71e Congrès de l’Ordre des experts-comptables a marqué le retour à un thème technique, cœur de métier de la profession, qui a fait le succès d’anciens congrès. Tout au long de ces trois jours, il a été question de comptabilité et de fiscalité et de la forte connexité qui unit ces deux matières. Il ne fait aucun doute qu'aujourd'hui un expert-comptable est aussi un expert-fiscal, tant au niveau français qu’européen, justifiant ainsi le lieu du congrès.

... et une seule profession pour les maîtriser.

Face à ces deux matières interconnectées, une seule profession : celle des experts-comptables… qui sont aussi de facto des experts-fiscaux ! Que ce soient par la formation initiale, les dossiers traités, les missions réalisées, l’expert-comptable a toujours montré ses compétences en fiscalité, à tel point que le titre expert-comptable devient indissociable du titre expert-fiscal permettant de réunir sur une seule personne toute l’expertise nécessaire à la maîtrise de ces deux matières.  

Une profession à l'heure européenne

Des propositions fiscales pour accélérer la convergence fiscale européenne

Organisé à Bruxelles, capitale européenne, le congrès a permis aux experts-comptables de formuler des propositions de réforme et d'adaptation de la fiscalité européenne. A l'occasion de la plénière d'ouverture, Philippe Arraou a remis un livre blanc à Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, à la Fiscalité et à l'Union douanière, contenant 9 propositions sur les thématiques suivantes :

  • rechercher de plus grandes convergences pour l'imposition des entreprises ;
  • rechercher des règles européennes communes en matière d'imposition des groupes ;
  • simplifier l'application de la TVA.

Une démarche européenne

Présentées par la France, ces propositions sont portées par d'autres Etats membres de l'Union européenne, tels que l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et la Belgique, formant tous ensemble l'organisation ETAF (European Tax Advisor Federation).

Une profession confiante pour l'avenir

Les trois jours de congrès ont été marqués par un message d'optimisme et de confiance concernant l'avenir de la profession. De nouvelles opportunités sont à saisir, notamment dans le cadre de la transition numérique, et les experts-comptables ne sont pas en reste ! L'automatisation de la comptabilité n'est en rien une menace : les experts-comptables renforceront leurs missions d'accompagnement. Jouer la carte du service et se présenter comme des conseillers de confiance, voilà ce qui marquera la différence !

Rapprochement des institutions européennes et internationales, transmission des savoirs entre ancienne et nouvelle génération, interprofessionnalité, transition numérique, autant de messages forts qui auront fait de ce congrès une réussite.

"Nous avons réussi un double défi : tenir à Bruxelles, le premier congrès de l'Ordre hors de France et en faire un événement européen et international avec près de 5 000 experts-comptables" a rappelé Philippe Arraou lors de son discours de clôture.

Télécharger le livre blanc
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aller plus loin