70 ans : de plus en plus expert !

L’Ordre des experts-comptables, 70 ans d’histoire, d’actions au service de la profession et de l’économie, autour de la devise : « Science, Conscience, Indépendance ».

 

Le  Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables a célébré le 15 septembre 2015 les 70 ans de l’institution en présence de Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics. Cet événement fut l’occasion de faire le point sur les évolutions de la profession et de remettre au ministre un rapport faisant état de la santé des TPE-PME issu de Statexpert.

L'Ordre des experts-comptables, 70 ans au service des entreprises

Philippe Arraou s'est entouré de William Nahum et Joseph Zorgniotti, anciens présidents de l'institution pour faire un bilan des évolutions marquantes de la profession : 

  • l’ordonnance du 25 mars 2004 avec la mission d’accompagnement à la création d’entreprise, l’introduction des travaux de nature sociale et la levée de l’interdiction totale de toute forme de publicité.
  • la loi du 23 juillet 2010 sur les réseaux consulaires, le commerce, l’artisanat et les services qui a créé la mission d’assistance aux personnes physiques dans la réalisation matérielle de leurs déclarations fiscales et qui a été parachevée par la loi du 28 mars 2011. La loi de 2010 ouvre également aux experts-comptables la possibilité de développer des activités commerciales accessoires.
  • la loi du 6 août 2015 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, dite loi Macron, qui aura confirmé le rôle joué par les experts-comptables auprès des chefs d’entreprise. La loi ouvre ainsi de nouvelles possibilités d’exercice pour les experts-comptables en étendant leur champ d’intervention et en les autorisant à s’associer avec d’autres professionnels réglementés juridiques ou judiciaires.

 

 

Santé des TPE-PME : propositions de trois réformes

Philippe Arraou a enfin présenté l'indice de suivi d'activité des TPE-PME au premier trimestre 2015, produit de la démarche "big data" mise en place par le Conseil supérieur. Ce nouvel outil lui a surtout permis de faire trois propositions au ministre, en faveur des TPE-PME : 

  • soutenir l’investissement en adaptant le dispositif de « suramortissement » à la réalité des TPE-PME !
  • insuffler de la trésorerie dans les TPE-PME et éradiquer la fraude à la TVA en supprimant sa collecte dans le  B-to-B !
  • moderniser la réglementation sociale, des solutions existent pour les TPE-PME !

Michel Sapin a affirmé qu'ils étaient à l'écoute de la profession et attendait d'elle qu'ils continuent la promotion des politiques publiques auprès des clients d'experts-comptables. A la fin de son discours, le ministre s'est vu remettre un rapport complet reprenant les éléments collectés via Statexpert et les propositions présentées lors de l'événement. 

 

La profession fait sa révolution numérique

Gilles Babinet, responsable des enjeux de l'économie numérique pour la France auprès de la Commission européenne est monté sur scène pour présenter les opportunités de la révolution numérique pour la profession. « Votre action de tiers de confiance est fondamentale. Car la confiance est au cœur de l’activité digitale » a-t-il lancé à l’assemblée.

« De plus en plus expert et de moins en moins comptable », un slogan qui invite les membres de la profession à évoluer, sans pour autant abandonner la comptabilité : « Votre métier est en phase de décentralisation et dématérialisation. Ceci n’est pas forcément synonyme de perte de valeurs ».

René Ricol et Dominique Ledouble ont ainsi conclu sur les grandes étapes numériques vécues par la profession durant leur mandat, partageant leur confiance en l'avenir. 

 

 

Aller plus loin
 
 

(de gauche à droite et de bas en haut) Mohamed Laqhila, Joseph Zorgniotti, Jean-Pierre Alix, André Reydel, Antoine-Jean Giuseppi, Christiane Company, Philippe Arraou, Françoise Berthon, Abdoullah Lala, Françoise Savès, Gilbert Lepironnec, Florence Hauducœur, Léo Géjard, Jean-Marc Eyssautier, William Nahum, Christophe Baulinet, Djibo Mossi, Frédéric Girone, Dominique Ledouble, Nicole Calvinhac, Pierre Préjean, Lionel Canesi, Pierre Grafmeyer, Jean Ségaud, Isabelle Siaux, Patrick Bordas, Jean-Pierre Roger, Boris Sauvage, Max Chonkel, Jacques-Philippe Chevalier, Bruno Jotrau, M-Habib Kefi, Jean-Yves Moreau, Marie-Dominique Cavalli, Olivier Balestraci, Alain Leuger, Dominique Jourde, Marie Alvarez-Gazon, Jacques Moreau, François Piffard, Philippe Maniel, André Demode, Alain Dupraz, Jérôme Cathala, Jean-Luc Scémama, Christphe Priem, Claude Deruelle, Etienne Henry, Jean-Luc André, Arezki Mahiout, Gérard Ranchon, Jean Saphores, Philippe Sauveplane, Eric Bouron, Alexandre Salas-Gordon, Marcelino Burel, Joseph Sfeir, Claude Ponzini, Lionel Tesson, Arnaud Debray, Frédéric Tilly, Michaël Fontaine, Philippe Jacquemet, Laurent Fournier, Michel Bohdanowicz, Stéphane Cohen, Jean-Marc Jaumouillé, André-Paul Bahuon, Hubert Tondeur, Bertrand Croisey

Bilan & perspectives
Mandature 2015/2017 du CSOEC

LOREM IPSUM
DOLOR SIT AMET
At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum
Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit Lorem ipsum
dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr
LOREM IPSUM DOLOR SIT
 
A l'occasion du 69e congrès de l'ordre des experts-comptables, Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique s'est…
Le conseil : un avenir pour la profession «  Nos clients nous attendent sur la mission de conseil ; la profession a…